Source couverture: chestha

photo 1

Source: Pinterest

Si vous êtes passionnés d’horticulture, l’idée de posséder un tel mur à l’extérieur vous est probablement venu à l'esprit, histoire d’embellir davantage vos espaces qu’ils soient restreints ou encore grands et imposants. 

Les sites d’architecture & de design  font rêver avec  leurs photos de murs végétalisés en provenance de divers pays dans le monde. Les compositions luxuriantes aux différentes couleurs et textures sont de vraies œuvres d’art.

COMMENT INTÉGRER CETTE TENDANCE AU QUÉBEC ?

Pour adopter la tendance, il suffit de l’intégrer à votre aménagement paysager sous forme de cadre végétal qui est plus  accessible financièrement et plus facile à entretenir. Installé sur un mur de votre résidence, une cloison d’intimité, un pavillon de piscine ou le mur d’une remise, cet élément décoratif et personnalisé procure une touche d’originalité à votre jardin.

Le cadre végétal s’avère un excellent compromis aux conditions climatiques du Québec. Les murs verts demandent un climat moins aride.

Sans oublier que le cadre végétalisé, au moment où la belle saison tire à sa fin , peut intégrer des végétaux plus résistants à notre climat et ce dès  l’automne. On peut aussi le convertir l’hiver venu avec l’ajout d’ éléments créatifs innovants composés de végétaux et de matériaux nobles.

photo 3
Source: decocool
photo 4
Source: archzine.fr
photo 5
Source: designmag.fr
photo 7
Source: Pinterest
Économie d’espace pour les endroits restreints. Ils remplacent les fleurs annuelles en pots. Photo 8
Source: Deavita.fr

Agencé à l’acier, il met un terme à  la monotonie d’une palissade de bois.

CE QU’IL FAUT SAVOIR…

  • Le choix des plantations est adapté aux conditions ombragées ou ensoleillées.
  • L’apport en eau est important surtout en période de canicule.
  • Les plantes comestibles sont « un must » dans la composition.
  • Lors de la conception, il faut être au courant de la transformation du tableau  au gré des saisons.

Photo 9 Photo 10 photo 11

Source: Les Artisans du Paysage 
  • Même si la sélection de végétaux est faite parmi les plus rustiques, vous devez considérer le résultat final comme un élément de décoration annuel et prévoir du renouvellement.

Dans votre budget, considérer le coût d’achat du support, l’achat annuel de végétaux et la main-d’œuvre pour la conception et l’installation.

MÉTAMORPHOSE

Le tableau de verdure peut se métamorphoser en décor thématique à l’automne. Dans ce cas, il vous est conseillé d’installer votre cadre sur une paroi  située près d’une fenêtre visible , à titre d’exemple :  la salle familiale, la salle à dîner et ou  votre bureau.

La transformation du cadre en tableaux saisonniers doit être planifiée avant la plantation du printemps.  Lors de la sélection, le concepteur peut  inclure des végétaux qui maintiendront l’aspect esthétique jusqu’à la fin octobre : petit sedum, graminée ou conifère miniature. L’objectif est de minimiser les coûts.

L’ajout de branchages, de courgettes, de petites lumières ou autres ornements  donne un nouvel élan  à la composition et  met en gaité votre hiver.

 À SAVOIR

Le tableau estival : De  la fin mai, et ce, jusqu’à  la mi-septembre (suivant le calendrier de plantation).

Tableau automnal : De la mi -septembre, et ce, jusqu’à la fin octobre.

Tableau hivernal : De la fin octobre , et ce , jusqu’au  début février (d’après la localisation et les conditions climatiques).